S.pue 0e'/2 e>al &oy

T ETIENNE

Adnesse Tefegrapfuque CHOCOLAT WEUAT Sr ETIENNE

TePepfione 1*80 Compte Cheques Poj-taux Lyon 12 720 R.C. c/* Etienne 5005

CE que je pense du chocolat, chere Madame?

Mais tout le bien que peut en penser un ancien epicier. Car, je l’avoue et meme je men vante presque, avant d’etre dessinateur et quelque peu ecrivain, j’ai ete epicier a Perigueux, capitale des truffes. Et je vous assure que j’en ai vendu, pendant quinze ans, du chocolat! Qa ne m’en a pas degofite, au contraire ; car je I’adore. D’ailleurs, connaissez-vous quelqu’un qui ne l’aime pas ? Je voudrais bien voir la tSte de ce type introuvable. On devrait ajouter a son signalement, sur son passeport, ce signe particulier : n’aime pas le chocolat. Mais le mot seul est savoureux, presque nourrissant, et j’eprouve une joie gourmande a l’epeler. II est si onctueux et moelleux qu’il fond dans la bouche.


Et comme son parfum est evocateur! C’est de la magie. Rien qu’en aspirant son arome familial, je revois ma vieille maison paternelle. Tous les souvenirs de mon enfance pieuse et choyee, qui flottent a demi-effaces dans des nuees d’encens, agreable-ment melangees aux vapeurs plus profanes du chocolat, surgissent dans ma memoire, etonnamment presents.

Chaque soir, je m’en souviens, ma mere me faisait reciter ma priere au pied de mon lit, et comme, repetant ses mots, je demandais au bon Dieu de nous donner notre pain quotidien, j’ajoutais mentalement : « Et aussi un peu de chocolat avec, petit Jesus. » Tant il tenait de place dans mon existence d’enfant, ce chocolat auquel je rSvais la nuit et qui etait la joie de mon reveil. Comme j’aimais, les matins d’hiver, quand les vitres etaient brodees de givre, chauffer mes engelures autour du bol bouillant et fumant, dont je humais avec delices le chaud parfum beurre m§le a la croustillante odeur du pain grille...

Et plus tard, au college, quelle impatience, quelle joie trepidante quand le frere portier m’apportait, a la recreation, un gros paquet de ce chocolat si convoite, expedie par mes parents. Avec quelle hate febrile, cassant la ficelle, dechirant l’emballage, je le caressais, je le respirais a travers le papier argente. L’eau m’en venait a la bouche en m$me temps que les larmes aux yeux, tant ce chocolat symbolique me represen-tait, a moi, pauvre petit exile dans ce seminaire glace, la tendre sollicitude maternelle.

D’autres souvenirs de college me viennent, que j’ai plaisir a evoquer. Cela se passait pendant la classe


du matin. Un camarade plus hardi s’etait avise de faire cuire du chocolat dans une timbale placee au-dessus d une bougie, au fond de son pupitre. Mais il avait compte sans le fumet penetrant de sa petite cuisine clandestine. Soudain, une odeur exquise et bien connue emplit la salle, et on vit les nez des eleves se lever de dessus les copies et les narines dilatees renifler avidement Fatmosphere epaissie et embaumee. C’etait Fame odorante du chocolat qui planait, victorieuse, irresistible, reveillant Fappetit sommeillant de tous ces enfants, a peine lestes depuis Faurore d’un petit morceau de pain sec et baillant de faim. Mais le plus beau, c’est que le Pere professeur, pourtant un ancien missionnaire endurci, touche par cette grSce et amolli par ces effluves, n’osa pas troubler par un aigre pensum Fharmonie de cet enchantement, savourant jusqu’au bout le delicieux peche de gourmandise. Ce fut la treve des confesseurs, si j’ose dire, et le miracle du chocolat.

Bien des annees ont passe depuis ces temps loin-tains, et toujours le chocolat est la joie des enfants et des parents. II n’a rien perdu de sa vogue; il est le roi du premier jour de l’an. C’est qu’une boite de chocolats, c’est aussi une boite a surprise. Elle a la seduction de I’inconnu, tout 1’attrait d’une loterie. Car le bonbon au chocolat garde son secret; c’est un petit cachottier. Dans l’instant ou on va le croquer, on ne saitsi c’est de l’angelique, de la pistache, de l’amande, du praline ou de la creme qui va fondre ou craquer

sous la dent; ou bien si c’est une rosee de liqueur qui va jaillir soudain et ensoleiller toute la bouche.

Et cela me fait penser aux fusees des feux d’arti-fices, quand elles s’elancent en grondant dans le del noir. Les gosses en extase saluent, par des exclamations de surprise et de joie, les bouquets colores qu’elles vont, en s’inclinant, offrir a la nuit enchantee : « Oh, la belle bleue ! oh, la belle verte!... » Eh! bien, chere Madame, ce sont les memes petits cris de surprise charmee que vous poussez, en faisant eclater sous vos blanches quenottes ces exquises pilules de liqueur : « Oh! de la chartreuse! Tiens, du Curasao !... »

Mais j’allais oublier la classique crotte de chocolat. Je l’ai gardee pour la bonne bouche. J aime tant cette expression rabelaisienne et gauloise ! Elle se fait pardonner son inconvenance un peu grasse par une effronterie gaillarde, qui sent si joliment la vieille France!... et crotte pour celui qui le lira!... sans sourire.

SEM.


1    k. 500 .

2    kilos . .

2    k. 500 .

3    kilos . .

4    kilos . .

5    kilos . .


et prix : 60 fr. 75 fr. 90 fr. 115 fr. 145 fr. 175 fr.



conlenances approximation et prix :

I k. 600    2 k. 250    2 k. 750    3 k. 500

65 fr.    85 fr.    105 fr. 125 fi.

BOITES OVALES "ARGUS "

cont. approx, et prix :

I k. 100 . .    50

I k. 500 , .    65 I


500.

65 fr.

os . .

80 fr.

xV

300 .

95 fr.

700 .

110 fr.


---BOITES

SOUS LE CIEL DE L'ATTIQUE "

.    Peinture et tour tissu

conlenances approximatiocs ct prlx :

1    k. 600.    85 Ir.

iflXk" ^    2 k. 150. 105 Ir.

2    k- 5oo. 125 fr-

3    k. 200. 155 (r.


BOITES " PAGODE " Forme losange conlenances approximatiocs k    et prix :

1    k. 400.    65 fr.

2    k. 650. 110 (r.

BOITES RONDES VIEUX MOULIN Peinture conlenances approximatiocs et prix

3 kilos ....    150 fr.

VASE FLEUR!

decor email


BOITE A GANTS laquc riche Prix : 55 fr. et 90 fr.


BOITES •* SCARABEE


contenances appr. et prix


r COFFRET ARTIST1QUE

d£cor modernc


VANNERIES "INDIANA'


contenances appr. ct prix


PICHET

verreric Schneider


BOITES " LA ROSERAIF.

brodcrie ct velours Prix : 180 fr. ct 250 fr.


BOITES " MOSKOWA

brodcrie et velours Prix : 190 et 250 francs



COFFRET MARQUETERIE

incrustations cuivre Prix :

350 francs


COFFRET A MOUCHOIRS Prix :

55 ct 90 francs


VANNERIE '■ RAFAIA"


contenance approximative et prix : 3 k. 500.    170 francs


VANNERIES " DAMIERS D’OR ” contenances approximatiocs et prix I kilo 1 k. 200 75 fr. 90 ft.

1 k. 600    2 kilos

105 fr. 125 fr.

VANNERIE CONGOLAISE

contenances approximatiocs et prix ; Ik.500    1. k. 900    2k.400    3 kilos

100 fr. 125 fr. 145 fr. 175 fr.

contenances approximalioes et prix ; 800 sr.    Ik. 200

70 ft.    85 fr.




•• id£al postal

Panier osier garni d'un specimen ^

- chacune de nos principals specialit-'s


500 gr. 14 fi.

750 gr. 21 fr.

1 kilo 28 fr.


BAPTEMFS




drac£es sucre

contenances approximation et prix :

250 gr.    7    fr. 50    375    gr.    11    francs

500 gr.    14    francs    750    gr.    21    francs

1 kilo. 28 francs

drag£es chocolat

contenances approximation ct prix ;

250 gr.    7    fr. 50    375    gr.    11    francs

500 gr.    14    francs    750    gr.    21    francs

contenances approximation et prix ;

250 gr.    8 fr. 50    375 gr    12 francs

500 gr. 16 francs    750 gr. 24 francs

I kilo. 32 francs

BOITES FER GARNIES BONBONS ACIDULES

N“ I    N* 2    N* 3

3 ft. SO    7 fr.    io ft.

N" 4    N" 5    N' 6

15 ft.    20 ft.    25 ft.

FEUILLES D'AUTOMNE

Chocolat A croquet La boltc : 6 franc* ct 10 franca

DOMINOS fourrla praline*. La boite : 6 franca

TABLETTES

caf£

Le paquct :

3 fr. SO


KIRSCH MERISETTE ET FINE CHAMPAGNE Chocolat liqueur La boite : 5 fr. SO

hu FrwrwL

NOUGAT BLANC

genre Montllimar La boite : 7 fr.


LANGUES


DE CHAT

v La boite : 3 fr. 75 et 6 fr. 50


LES ^ FRIANDS La boite : 3 fr. 75 et 6 fr. 50

ROSEAUX DU FOREZ Liqueur caf£

La boite : 5 fr. 50

KALOUGAS Caramel* mous 1    au chocolat

contcnances appr. ct prix ;

CROQUETTES FONDANTES La boite : 4 fr. 25

’"'rcsrfflK*1"


BOITES

GOUTERS PENSIONNAIRES Poids approximattfa et prlx : x    1 kilo. . . 14 fr.

2 k. 350 . 30 fr. tm 3 k. 500 . 40 fr.

en boltes


LANGUES DE CHAT Net : 125 sr. 250 «r.

N” I. 3 15    6 25

PASTILLES CHOCOLAT cn boites

125    gr.    250 gr.    net

N” 4.    1    50    2    75

N” I.    1    75    3    25

N” 0.    3    IS    6    25    <•

e paque 1 fr. 75


POUR

LE VOYAGE

Napolitains exquis

La boite : 7 fr. 50


BATONS DETACHES en boites de 500 sr. net


NAPOLITAINS en boites de 500 8r. net N*4. 5 fr. 50 N° 3.    6 fr.

N I. 6 0.50 N°0. 12 ft. SO

Napolitains fondants

N“ 4. 5 fr. 50 N° 3. 6 fr.    8 francs


CHOCOLAT GRANULE INSTANTANE POUR DEJEUNERS

CHOCOLAT FONDANT La tablctlc 1 fr. 30

CHOCOLAT

NOISETTE

La tablctlc 1 fr. 40


CHOCOLAT EN TABLETTES


"LACTO WEISS' cbocolat au lait, la tablctlc 1 fr. 40

Cflo EM P°l , SOLUBIblst


Tablettcs de 125 gr. N” 4. 8 fr. 90 lc lt° N° 3.    II    fr.    »

N° I.    12    fr.    »

Tablcttcs dc 250 gt. N° 4.    8    fr. 70 lc k

N° 3.    11    fr.    »

N" I.    12    fr.    .


SOLUBIb'

-■


CACAO EN POUDRE solubilisd, non sucrd bolter : 250 gr. 500 gr.

3 fr. 50 6 ft. 50


solubilisd. sucrd

THE

mdlange anglais

RENSEIGNEMENTS GkNERAUX

TOUTES les commandcs doivent etre adressecs h la Maison WEISS, 8, rue du G^ndral-Foy, Saint-Etienne. Nos prix s’entendcnt pour marchandiscs prises h Saint-Etienne. Les emballagcs sont factur<5s au prix coutant. Les transporteurs dtant seuls respon-sables, nous prions nos Clients de n’acceptcr aucun colis qui nc scrait pas cn parfait <5tat et de nous donner, h la commando, les adresses lisibles et bien cxactes, afin d’eviter tout retard <i la livraison.

Saul stipulation conlrairc, tous nos envois sont fails par rctour du courrier.

En dehors des articles designes ci-avant, nous disposons d’unc superbe collection de vases de Baccarat, Daum, Galld, Schneider, bonbonnifcres Saxe et Limoges, plateaux et coffrets Gallc, coffrets artistiques en cuir, jardinieres en faience, etc.

Les personncs n’ayant pas l'idle bien arretde sur le choix du cadeau qu’elles veulent offrir, n’ont qu’a nous faire part du genre et du prix qu’elles d&ircnt y mettre et peuvent etre pcrsuadles que tous nos efforts tendront h leur donner satisfaction et a faire accepter, avec plaisir, le cadeau par la personnc a qui il est destine.

Nous prions les personnes n’etant pas encore en relations d’affaires avec la Maison de vouloir bien joindre a leur lcttre de commande le montant de celle-ci. (Comptcs cheques postaux N° 127.20 Lyon). Dans le cas contraire, l’expedition est faite contre remboursement.

PRIX COURANTS

MARRONS GLACES.......la boite de 500 gr. 14 fr.

FRUITS CONFITS ........ —    —    14    fr.

PATE DE FRUITS........ —    de 700 gr.    15    fr.

BONBONS FONDANTS...... —    de 500 gr.    15    fr.

BONBONS CHOCOLAT ASSORTIS.    .. les 500 gr. 16    fr.

—    choix special.    ..    —    17    fr.

CARAMELS AUX FRUITS........ —    13    fr.

vanille, framboise, cafe et chocolat    —    8    fr.

BONBONS ACIDUL£S.......... —    8    fr.

PASTILLES DE GOMME(miel, eucalyptus,

nfglissc, etc...).............. —    8    fr.

TRUFFES.................. -    14    fr.

KALOUGAS................ —    12    fr.

Frais d’Envois par Poste (recommand£)

(FRANCE ET SES COLONIES)


Pour 500 grammes, emballage compris ...    3 50


Pour 750 grammes Pour I kilo


4 » 4 50


Frais d’Envois par Colis postaux recommandes

(FRANCE)


Pour 3 kilos, emballage compris Pour 5 kilos    —

Pour 10 kilos


3 50


. . 4 50 . .    5 50


Contre remboursement : 1 fr. 50 en plus.


‘Pour dviter les frais de remboursement, nous prions nos clients de couloir bien nous enooyer en meme temps que leurs commandes un mandat ou chbque en ajoutant le prix du port et emballage.


(Compte chbques postaux N" 127.20 L YON)













. .■